Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                 
 
                     
La pensée laisse en suspens                     La pensée laisse en suspens
Sources (*) : La voix charrie l'affect               La voix charrie l'affect

 

-

Giorgio Agamben, "La fin de la pensée" (1982). Cité par Jacques Derrida in Droit de regards (Minuit, 1985) pXXV.

La pensée est la souffrance de la voix dans le langage

   
   
   
                 
                       

Quand nous pensons, nous mettons la voix en suspens. Ce passage dans le langage - qui ne pèse que le poids du sens - nous laisse en recherche. Il y a un tourment, une angoisse à perdre ainsi le repos et n'avoir l'espoir de le retrouver que dans une union avec un objet lui-même évanescent. Ainsi procède, selon Saint-Augustin, la connaissance. Notre pensée est sans voix, de même que les photographies sont silencieuses.

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
 
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Agamben
ProPensee

LV.KJJ

VoixAffect

PE.MLL

VpenseeVoix

Rang = VPensee
Genre = -