Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
                   
             
Jeannine Perpia - "L'amour de la chair", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 25 décembre 1998

 

-

La jouissance féminine, c'est tout ce qu'elles peuvent mettre à la place de l'ennui

   
   
   
                 
                       

logo

 

cf le film de Cédric Kahn, L'ennui. Bizarrement, alors que l'ennui est une clôture ressentie comme mortelle, la jouissance féminine est une suture (de cette clôture) ressentie comme ouverte, vivante. C'est quelque chose comme : prenons le risque d'ouvrir. C'est un risque majeur, bien que ce risque soit borné juste au bord de l'ouverture. Ce risque-là, les hommes ne le connaissent pas, c'est pourquoi ils l'interrogent indéfiniment. Ce n'est pas un risque calculé, mais c'est un risque arrêtable. Elles savent dire Stop! quand il le faut car elles sont des femmes, pas des ménades. Mais même quand elles disent non, elles en rêvent.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Jeannine

UJF

Rang = VJF
Genre = MH - NP