Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
L'écriture transmet la loi                     L'écriture transmet la loi
Sources (*) : Sur le Contemporain               Sur le Contemporain
Ruth Shararii - "Persévérance d'une voix", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 9 octobre 2006

 

-

[Dans son usage courant, l'écriture reconduit au point de départ : le père, l'autorité, la loi]

Autres renvois :
   

Derrida, écriture et archi-écriture

   

La lettre

   

Derrida, la lettre

Le livre

                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Les écritures alphabétiques apportent des avantages pratiques, dont le héros grec Palamède fait la liste. Comme l'explique Jacques Derrida, elles inscrivent dans une généalogie, elles stabilisent les lois, elles renforcent l'autorité et soumettent à l'influence paternelle, royale ou divine. Mais d'autre part elles donnent les moyens de s'en délivrer. Elles émancipent car elles permettent de s'instruire à l'extérieur.

On retrouve cette ambivalence chez Orphée. Mourant, il transmet les livres, mais au prix d'une perte : il ne rassure plus par la présence de son chant et de sa voix. Il en est de même de l'Internet et de l'espace vocal contemporains. Ils prolongent l'évolution séculaire vers une formalisation ou machinisation de l'écrit, mais lui rendent la forme d'une conversation où parole et écriture se confondent. Pour que le père conserve son autorité, il faut qu'il soit présent.

Avec l'écriture, le sujet se constitue et s'efface. La voix vidée de son sang reconduit au point de départ : une parole, une injonction. Elle écarte la référence.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

L'écriture conduit les hommes à chercher la connaissance au-dehors et non pas en eux-mêmes

-

Le sujet ne se constitue, dans l'écriture, que par le mouvement violent de son propre effacement

-

Dans sa généralité, l'écriture est assujettie à la loi de l'hymen : écarter la référence

-

Ecrire, c'est vider la voix de son sang

-

Les dieux grecs sont analphabètes

-

La lettre lacanienne, comme le signifiant, est unique, indivisible et indestructible; son trajet propre la reconduit toujours à son point de départ

-

La genèse de l'écriture a été presque partout liée à l'inquiétude généalogique

-

Les cités grecques (polis) commencent à graver leurs lois sur la pierre entre 650 et 450

-

Le pouvoir de l'écriture est lié à la différance politique : hiérarchisation, structuration économico-sociale, délégation de l'autorité

-

Dans les messages réticulaires, parole et écriture se confondent

-

Orphée met en présence la voix et l'écriture

-

La voix d'Orphée s'inscrit directement dans les livres

-

Palamède est le héros grec de l'écriture

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Ruth
ProLettre

AA.BBB

PlanSite

HD.LHD

EE_ProLettre

Rang = zQuois_Ecriture
Genre = -