Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Ah, l'art? Que des apories!                     Ah, l'art? Que des apories!
Sources (*) : Chaque oeuvre, unique               Chaque oeuvre, unique
Carl Einstein - "Georges Braque", Ed : La Part de l'Oeil, 2003, p72

 

Deux nus et un pot de fleur (Kirchner, 1914) -

Contrairement aux concepts, les oeuvres d'art sont des objets uniques, irréductibles à des lois

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Pour Carl Einstein, réduire l'art à la réalisation d'une même règle prédéterminée (les lois de la perspective, telles qu'on pouvait croire à la Renaissance qu'elles doivent s'appliquer, ou bien n'importe quel style) est une sorte de police d'assurance qui élimine toute chose foncièrement nouvelle, toute expérience vécue. L'application de règles rigides conduit à la dégénérescence des tableaux. Pour appréhender sa propre âme, il faut se défaire de la mémoire des formes.

Les hommes de la Renaissance croyaient-ils que les lois de la perspective s'appliquent en toutes circonstances? Peut-être pas. Ils pratiquaient cette technique, mais visaient quans même l'unicité de l'oeuvre.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Einstein_Carl
ArtQuid

CR.CCK

OeuvreUnique

CF.LDF

T.delart

Rang = N
Genre = MR - IB