Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le gramme                     Derrida, le gramme
Sources (*) : Derrida, la trace               Derrida, la trace
Jacques Derrida - "Marges de la philosophie", Ed : Minuit, 1972, pp69-70

 

Du temps au gramme (Shutong Quo, 2012) -

Derrida, le temps

En pensant le temps sous le mode de la présence, on introduit aussi un cercle, une limite à partir de laquelle peuvent être pensés le gramme et la possibilité de la trace

Derrida, le temps
   
   
   
Derrida, la présence Derrida, la présence
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans la tradition occidentale, on comprend le temps comme une série d'instants (de maintenants), c'est-à-dire de points sur une ligne. Mais en alignant une succession d'arrêts, cette conception efface la dynamique même de ce qui fait le temps. On tourne en rond, sans quitter une métaphysique qui repose sur le privilège absolu du présent. Il n'y a pas d'autre concept de temps que celui-là (et notamment pas de conception vulgaire du temps - comme Derrida s'était lui-même exprimé), car le temps en général nomme la domination de la présence.

Ni Hegel, ni Bergson, ni même Heidegger, ne semblent réussir à sortir de ce cercle. Et pourtant on trouve dans le texte d'Aristote - que les philosophes qui lui ont succédé ont largement paraphrasé, la description d'une aporie qui peut permettre non pas de penser autrement le temps (ce qui est impossible), mais de déplacer cette pensée, de changer d'horizon, y compris par rapport à Heidegger et à sa façon de traiter du thème du temps dans Sein une Zeit. Quand Aristote explique que deux instants successifs ne peuvent pas coexister, et pourtant, existent en même temps, il utilise une locution (en même temps, ama en grec), un mot. Cette locution énigmatique et impensable est le lieu du gramme. Il s'agit non pas de viser un temps plus originaire, plus authentique ou plus proche de soi (comme le fait Heidegger), mais de changer d'horizon, d'aller vers un autre texte.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaGramme

LI.MIT

DerridaTrace

PD.KLL

DerridaTemps

HE.LHE

VoixPresence

FC.LDF

UtempsGramme

Rang = O
Genre = DET - DET