Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Derrida, le talith                     Derrida, le talith
Sources (*) :              
Guideon Berto - "La Bague ouverte", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 2 novembre 2009

 

Juif sonnant le shofar (A. Levin) -

Le talith est l'essence de Dieu : il nous enveloppe, mais reste hors de notre portée

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accÚder Ó son texte

 

Le talith (que les anglo-saxons écrivent tallith) est le châle de prière des Juifs. Le porter, c'est se rapprocher de Dieu, tout en sachant qu'il est inaccessible, infiniment éloigné. En faisant don du talith, Dieu perd son infinité. Il se limite, se donne à voir et surtout à toucher. Il se joint à nous dans notre monde.

Le talith a deux parties :

- le châle lui-même : la mince fraction de l'être divin à laquelle nous accédons. De préférence il est en laine, parfois en lin, mais sans mélanger les deux. Souvent des bandes y sont tracées, mais il peut être aussi complètement blanc. Dans sa texture, un fil se détache des autres. La tora indique qu'il doit se distinguer par sa "couleur azur", mais on ignore de quelle couleur exactement il s'agissait. Le ciel? La mer? Dans l'ignorance, on préfère laisser ce fil blanc. C'est le témoignage de la perte, du manque.

- les quatre franges rituelles (tsitsith) qui pendent au coin du vêtement. Elles descendent vers nous pour que nous les saisissions et les embrassions. Le mot tsitsith est apparenté au verbe tsouts, dont une forme signifie "observer" ou "regarder". Le fidèle qui regarde les franges rend son regard au bien-aimé qui l'observe (Cantique des Cantiques II, 9). Il se tient face à face avec Dieu.

Porter le talith est un commandement, une mitsva, qui évoque à lui seul l'ensemble des commandements et nous rappelle à nos obligations. En guematria, la valeur numérique des tsitsith est de 600, plus 8 fils et 5 noeuds, ce qui fait 613, le nombre de commandements (mitsvot). Le talith rappelle la tora, la loi "en général".

Voici les versets Nb (15:37-41) qui concernent le talith, dans la traduction Segond : 37 L'Éternel dit à Moïse: 38 Parle aux enfants d`Israël, et dis-leur qu`ils se fassent, de génération en génération, une frange au bord de leurs vêtements, et qu`ils mettent un cordon bleu sur cette frange du bord de leurs vêtements. 39 Quand vous aurez cette frange, vous la regarderez, et vous vous souviendrez de tous les commandements de l`Éternel pour les mettre en pratique, et vous ne suivrez pas les désirs de vos coeurs et de vos yeux pour vous laisser entraîner à l`infidélité. 40 Vous vous souviendrez ainsi de mes commandements, vous les mettrez en pratique, et vous serez saints pour votre Dieu. 41 Je suis l`Éternel, votre Dieu, qui vous ai fait sortir du pays d`Égypte, pour être votre Dieu. Je suis l`Éternel, votre Dieu.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Guideon
DerridaTalith

XE.LED

XTalith

Rang = XTalith
Genre = MK - NG