Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La main pense au présent                     La main pense au présent
Vibration de la peinture               Vibration de la peinture

 

Frank Haver (Oscar Ko koschka, 1913) -

Le livre blessé

Sans mains pour le feuilleter, il n'y a pas de livre

Le livre blessé
   
   
   
Transmettre par la main Transmettre par la main
                 
                       

logo

 

Je n'ai trouvé aucune information sur cet homme appelé Frank Haver. Pour savoir qui il est, je ne peux m'appuyer que sur le tableau. L'homme n'a rien de particulier. Sur ces genoux est posé un livre à la tranche rouge. Notre attention devrait se focaliser sur ce livre, si elle n'était pas attirée par les mains larges, osseuses mais souples, habituées à ce type de travail. M. Haver est un homme qui feuillette et cela lui fait plaisir, cela le fait sourire. Il ne communique pas avec ses mains, qui ne vibrent pas, mais plutôt par l'intermédiaire de ses livres. C'est pourquoi ces mains ressemblent à celles dessinées par Valerio Adami (osseuses, noueuses). Elles attirent l'attention sur autre chose (le livre) plutôt que sur elles-mêmes.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Kokoschka
VoixMain

MS.FAI

KokoschkaParcours

DE.JKK

ProLivre

CK.LKK

KokoschkaAdami

HV.LVV

zi.1913.Kokoschka.Oscar

Rang = YKokoschkaFrankHaver
Genre = MJ - NA