Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Plaider pour la peinture                     Plaider pour la peinture
Sources (*) :              
Yves Bonnefoy - "Goya, les peintures noires", Ed : Editions du Regard, 2006, p45

 

Esquisse de Kairouan (Paul Klee, 1914-46) -

L'esquisse est le moment premier de l'oeuvre qui précède l'ébauche : le geste originel, inconscient, qui bouleverse les règles de la pensée que le tableau terminé reflètera

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

On peut opposer les notions d'esquisse et d'ébauche.

- l'esquisse est un geste d'expression instinctive qui met en cause le monde que la conscience produit. Les règles de la pensée ne sont pas acceptées. On peut apercevoir ce moment même dans les oeuvres les plus quelconques. Le mot esquisse connote l'idée du schizzere, du jaillissement. C'est un état sauvage de la main oeuvrante, de l'inconnu qui se risque à découvert. Ce n'est pas du désir car le désir est déjà du langage. C'est quelque chose qui se cherche sous les mots : pulsions, peurs, angoisse en-deça des structures, à l'aube de soi, intuition archaïque, ébranlement analogue à celui qu'a expérimenté Goya lors de la maladie qui l'a laissé sourd.

- l'ébauche est une première mise en place de la pensée de l'artiste déjà décidée. Elle est du côté de la conscience avertie de soi, l'anticipation du projet qui se jette en avant.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Bonnefoy
ArtPeinture

DD.LDD

T.primordial

Rang = O
Genre = MJ - NA