Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'art juif est mouvement                     L'art juif est mouvement
Sources (*) : L'art juif fuit l'idole               L'art juif fuit l'idole

 

Scenes du livre d'Esther (Synagogue de Doura Europos, v. 245-256) -

Scènes du livre d'Esther - version complète avec pans (Synagogue de Doura Europos, Syrie, vers 245-256)

   
   
   
                 
                       

 

Ces fresques, uniques en leur genre, figurent en bonne place dans toutes les histoires d'art juif. Les personnages semblent en appeler à nous, humains d'aujourd'hui, sur des événements qui ne sont pas tout à fait révolus. Ils font un geste de la main, comme si on les voyait passer depuis un train, un geste de nostalgie, d'espoir et de confiance dans le temps. Ils ne se situent pas en un lieu précis. Ils nous regardent de face, d'égal à égal. Ce ne sont pas des êtres concrets, expressifs (au sens d'un portrait), mais des visages, c'est-à-dire des êtres humains dans leur généralité.

Il y a dans la synagogue plusieurs dizaines de scènes, dont les images sont subordonnées à un livre que tous sont sensés connaître.

Ils ont disparu, mais ils n'ont pas cessé de bouger. Ils sont en mouvement. Entre les signes du zodiaque et les scènes animalières s'interposent des pans de mur abstraits, aussi vides que la niche orientée vers Jerusalem.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Images
ArtJuifMouvement

ME.LME

ArtJuifIdole

FR.LFR

zi.0245.DouraEuropos.SynagoRang = YDouraEuroposEsther
Genre = MR - iVoix