Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le supplément                     Derrida, le supplément
Sources (*) : Le sans - voix remonte               Le sans - voix remonte
Jacques Derrida - "De la grammatologie", Ed : Minuit, 1967, p429

 

Traits d'arcs heroiques (Klee, 1938) -

La lettre en plus

Dans l'écriture universelle de la science (algèbre), le supplément est à la source, il n'est précédé par aucune présence ni aucune voix

La lettre en plus
   
   
   
Derrida, la lettre Derrida, la lettre
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jean-Jacques Rousseau condamne l'écriture qui est selon lui un supplément nocif à la parole vive ou à la voix, c'est-à-dire à la pure présence du sujet ou du peuple. Mais l'écriture phonètique, qui représente les langues, conserve un rapport au sujet parlant. Elle n'est pas le mal absolu.

-----

Avec l'écriture algébrique, le signifiant devient complètement autonome. Il rompt avec tout représenté, toute origine vivante. Il n'y a aucun présent avant lui, il n'est précédé que par lui-même. En tant que supplément, il est toujours le supplément d'un supplément. Cette lettre qu'on ne peut regarder que silencieusement est mortelle, elle tue.

-----

A la source de la science, pour que la lettre se mette en mouvement, il faut qu'elle soit structurée par le gramme.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaSupplement

SC.IKA

VoixSansVoix

RD.AJJ

IVocalEcrit

CS.CSK

DerridaLettre

NS.LMM

ULascience

Rang = N
Genre = MJ - NA