Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La poésie, arrêt du souffle                     La poésie, arrêt du souffle
Sources (*) :              
Lessing - "Laocoon", Ed : Hermann, 1990, p120

 

Venus demandant ˆ Vulcain des armes pour Enee (Francois Boucher, 1732) -

Les objets de la peinture sont des corps, tandis que les objets de la poésie sont des actions

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Quand le poète personnifie des abstractions, il suffit qu'il leur donne un nom et qu'il décrive les actions qu'on leur prête. Mais le peintre est obligé d'ajouter des emblèmes, pour qu'on reconnaisse les figures.

Les attributs poétiques désignent la chose elle-même, ceux du peintre quelque chose de simplement analogue.

Les corps juxtaposent leurs éléments dans l'espace, tandis que les actions disposent leurs éléments dans le temps (succession).

Cependant les corps existent dans le temps. Ils sont au centre d'actions, que la peinture peut imiter, mais seulement de manière indirecte.

La poésie ne représente des corps qu'à partir des actions.

La peinture doit choisir l'instant le plus fécond. La poésie ne peut exploiter qu'un caractère des corps.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lessing
ProPoesie

TO.KJJ

page120

U.objets

Rang = O
Genre = MR - IB