Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la dissémination                     Derrida, la dissémination
Sources (*) : Derrida, le livre               Derrida, le livre
Jacques Derrida - "La Dissémination", Ed : Seuil, 1972, p18

 

Greffe Humaine (Jacques Bardoul, 2012) -

Une préface est un texte hybride ou biface : elle se décolle d'elle-même, se divise, elle greffe et dissémine au-delà de ce qu'elle veut dire

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida discute, à partir de Hegel, de l'utilité d'une préface pour un texte philosophique. Si la particularité d'un texte philosophique est sa capacité à se présenter lui-même (auto-présentation du concept), à quoi sert une préface? Si son but est seulement didactique, si elle ne sert qu'à présenter un vouloir dire, alors elle n'a pas de nécessité philosophique, elle s'efface elle-même, elle s'annule. Hegel fait lui-même cette observation, et pourtant il rédige une Introduction à la Phénoménologie de l'esprit, et aussi une Préface. Cela laisse supposer qu'il y a dans ces prologues autre chose. Ils sont à la fois dans le texte et en-dehors, conceptuels et non conceptuels, ils occupent un lieu intermédiaire, liminaire. La préface est un texte double (hybride, biface, divisé). Elle se décolle d'elle-même [pliure], et son décollement n'est pas sans reste : il est le lieu d'une déjection, d'une chute [c'est une opération qui laisse tomber quelque chose d'extérieur, d'irréductible : ce qui, dans la préface, ne colle pas au texte, s'écarte de son corps par la forme ou le contenu]. [A cause de cet élément hétérogène], la préface ne peut pas se situer dans le texte [impossibilité] ; pour former le texte, il faut qu'elle soit dehors, hors livre, disséminante.

Citation de Jacques Derrida : "La dissémination généralise la théorie et la pratique de la greffe sans corps propre et du biais sans front" (p18). La préface arrive obliquement. Elle produit une dé-limitation, un espacement.

 

 

La greffe se pratique de biais. On peut la comparer à un tympan, lui aussi oblique. C'est une limite oblique du corps propre, qui évite la contestation frontale de l'extériorité, et en même temps l'intériorise.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaDissemination

GT.KJQ

DerridaLivre

FJ.LJF

UDissemination

Rang = O
Genre = MK - DET