Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Le téléphone lie et coupe                     Le téléphone lie et coupe
Sources (*) : Téléphone, tu nous tiens               Téléphone, tu nous tiens
Avital Ronell - "Telephone book (Technologie, schizophrénie et langue électrique)", Ed : Bayard, 2006, p10

 

-

[La ligne du téléphone tient ensemble ce qu'elle sépare]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans la logique téléphonique, le contact avec l'Autre a été rompu, mais la rupture n'est pas absolue. Je peux toujours appeler. S'il y a un téléphone, c'est qu'il y a aussi, quelque part, un autre téléphone. L'Autre n'est jamais absent. La situation est analogue à celle qui peut prévaloir entre un enfant et sa mère : le contact n'est jamais constant, mais la rupture n'est jamais nette. Depuis que Bell a prononcé la célèbre phrase Watson, come here, I want you, c'est ainsi que fonctionne le lien social en Amérique.

On oublie que le téléphone est un objet technique. Grâce à lui, les oreilles se touchent presque, les tabous de contact sont abolis.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

L'appel téléphonique impose de reconnaître une certaine précédence irréductible de l'Autre par rapport à Soi

-

Un téléphone présuppose l'existence d'un autre téléphone

-

L'appel de la conscience est construit sur le modèle de l'appareillage téléphonique

-

Avant de se retirer comme la voix d'une standardiste une fois établie la connexion, une mère fait de son enfant un drogué incapable de s'abstenir de vouloir entendre

-

Le téléphone est un objet technique dont la technicité paraît se dissoudre à l'instant où s'opère la connexion

-

L'Amérique opère selon la logique de l'interruption et de l'appel en urgence

-

Le téléphone est né le 2 juillet 1875 quand Alexander Graham Bell a prononcé la phrase : "Watson, come here, I want you"

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Ronell
TelephoneCoupeLie

AA.BBB

IVocalTelephone

LE.REL

IT_TelephoneCoupeLie

Rang = M
Genre = -