Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le téléphone lie et coupe                     Le téléphone lie et coupe
Sources (*) : Téléphone, tu nous tiens               Téléphone, tu nous tiens
Avital Ronell - "Telephone book (Technologie, schizophrénie et langue électrique)", Ed : Bayard, 2006, p43

 

-

L'appel de la conscience est construit sur le modèle de l'appareillage téléphonique

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

On peut déduire cela de ce que Heidegger explique dans Qu'appelle-t-on penser? La mère fait en sorte que son enfant ne puisse cesser d'entendre (qu'il obéisse). Heidegger lui-même a accepté de répondre positivement à un appel des SA (par téléphone). Ne devait-il pas, lui aussi, être convoqué à l'être-coupable, même si cet appel s'était fait contre son attente et contre sa volonté?

Un tel appel, impérieux, nous transit, nous hypnotise. Il est incontrôlable, comme une violence perpétrée contre une projection destinale. On ne peut pas le comprendre seulement dans une lecture psychologisante. D'où provient-il? Pas d'un autre mais de moi ou d'au-delà ou d'au-dessus de moi. Il me met en dette, me prépare à être coupable.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Ronell
TelephoneCoupeLie

FF.LEE

IVocalTelephone

DS.LLI

T.téléphoneGenre = MQ - IA