Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la voix                     Derrida, la voix
Sources (*) : Derrida, le supplément               Derrida, le supplément
Jacques Derrida - "La Dissémination", Ed : Seuil, 1972, p146

 

La voix nue agit (Jeannine Perpia, 2010) -

Derrida, le pharmakon

Même par la voix nue, sans organe ni instrument, le pharmakon agit

Derrida, le pharmakon
   
   
   
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Platon critique l'écriture, qui est pour lui un artefact, un supplément dangereux. Il privilégie la parole vive d'une personne qui dialogue, d'un maître comme Socrate qui argumente par sa propre voix, usant de sa propre mémoire. Selon lui, la vérité ne se trouve pas dans des livres morts, mais s'acquiert par la discussion rationnelle, celle du logos, de la dialectique. Mais alors d'où vient sa force de conviction? N'est-elle pas aussi un simulacre, un artefact, un pharmakon? L'ironie socratique ne se sert-elle pas, elle aussi, d'un supplément dangereux qui sort tout chaud de la bouche?

Si la magie socratique n'a pas besoin d'accessoires, c'est parce qu'elle opère par la voix. La voix agit sur l'auditeur qui ne peut s'en protéger qu'en se bouchant les oreilles. Elle pénètre l'intérieur de l'âme et du corps.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaVoix

IQ.KLE

DerridaSupplement

CN.JJH

DerridaPharmakon

FF.LEF

T.supplément

Rang = K
Genre = DET - NP