Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La perspective, aujourd'hui                     La perspective, aujourd'hui
Sources (*) :              
Hubert Damisch - "L'origine de la pespective", Ed : Flammarion, 1987, p51

 

Proun 19D (El Lis sitzsky, 1922) -

Même quand il prétend faire voler en éclats le centre optique de la perspective centrale, l'art contemporain - y compris l'art électronique - reste euclidien

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

La perspective a été mise au point à la Renaissance pour répondre à des exigences culturelles spécifiques. Un lieu commun du cubisme voudrait que, après Albert Einstein [à ne pas confondre avec son neveu Carl], un autre paradigme lui succède; mais il faut bien constater que la vieille perspective continue à produire des effets. Elle informe notre époque probablement plus encore qu'elle n'informait la Renaissance - entre autres par le dessin informatisé, l'architecture -, et malgré l'influence de la photo, du cinéma, de la vidéo et même de l'électronique.

Les études sur la perspective ont connu leur plus grande vogue à l'heure où il a pu sembler que l'art moderne s'en était définitivement détourné. Le peintre moderne voulait, disait Malevitch, faire le tableau plutôt que répéter la nature. Dans un article publié en 1925, le peintre d'avant-garde russe El Lissitsky soutenait que l'art contemporain avait rompu avec l'espace clos de l'ancienne perspective. Selon lui, un mode extensif de représentation de l'espace (la perspective classique, qui opère par raccourcis) aurait été remplacé par un mode intensif (par juxtapositions de couleurs et tonalités).

 

 

Mais ses Proun engendrés par la rotation ou le balancement de corps s'inscrivent dans un cadre parfaitement euclidien. Malgré les déformations que s'autorisent les uns et les autres, et la vulgate de l'histoire de l'art qui l'attribue à Cézanne, Seurat ou aux cubistes, une rupture dans la perspective reste à étayer. La puissance du modèle ne se laisse pas mesurer aux seuls effets visibles dans le champ de l'art; elle dit plus que ses propres règles.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Damisch
DamischCtp

LM.LLM

Q.point

Rang = N
Genre = MJ - NA