Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
La perspective ouvre une faille                     La perspective ouvre une faille
Sources (*) : L'autre humanisme qui vient               L'autre humanisme qui vient
Hubert Damisch - "L'origine de la pespective", Ed : Flammarion, 1987, p66

 

-

La perspective, aujourd'hui

[L'invention de la perspective a ouvert dans la culture humaniste une faille irrémédiable]

La perspective, aujourd'hui
   
   
   
Hubert Damisch Hubert Damisch
Sur le Contemporain               Sur le Contemporain    
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

On dit que la perspective est fille de l'humanisme, mais elle y contredit plutôt, puisqu'elle réduit l'homme à un point. D'ailleurs Vasari n'a eu de cesse de l'abaisser. Il la considérait comme un jeu plaisant, un exercice - point de vue justifié pour la plus grande partie de la peinture italienne. L'invention de la perspective a eu plus de conséquence pour la pensée philosophique, voire la géométrie, que dans le domaine de l'art.

La réduction de l'homme à un oeil, et de l'oeil à un point à été rapprochée de l'institution du cogito par Descartes (au prix d'un certain anachronisme). Elle tient plus à un savoir sur la position du sujet qu'à une analyse de la vision (vérité), qu'elle laisse totalement échapper comme le montre, par exemple, l'analyse du tableau de Velasquez, Les Ménines, dont la vérité repose sur la position centrale du miroir, qui est contredite par la construction perspective.

Dès le départ, la position du sujet ne tient qu'à un fil, la perspective est marquée par un clivage entre savoir et vérité.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[La perspective est à double tranchant : 1. elle ramène le phénomène artistique à des règles stables, objectives; 2. elle le fait dépendre d'un point de vision subjectif]

-

Il y a clivage entre le point que la perspective assigne au regard (qui dépend d'un savoir) et la place que le sujet y occupe (vérité)

-

[Le sujet de la perspective ne tient qu'à un fil : il ne saurait se repérer dans le dispositif qu'à s'y résorber ou s'y perdre]

-

Dans les Ménines, il n'y a pas un Velasquez, mais deux : la représentation se constitue dans l'écart entre les deux, entre l'organisation géométrique et la structure imaginaire

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Damisch
DamischFaille

AA.BBB

ProHumanisme

RP.LLF

DamischCtp

ID.LID

DamischCheminements

KN.LJK

PlanSite

GB.PLL

FJ_DamischFaille

Rang = O
Genre = -