Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Que sais-je?                     Que sais-je?
Sources (*) : La perspective ouvre une faille               La perspective ouvre une faille
Hubert Damisch - "L'origine de la pespective", Ed : Flammarion, 1987, p78

 

Filles sur la jetee (Edvard Mun ch, 1903) -

Il y a clivage entre le point que la perspective assigne au regard (qui dépend d'un savoir) et la place que le sujet y occupe (vérité)

Autres renvois :
   

A propos d'Edvard Munch

   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans l'art de la peinture, la perspective assigne un point de vue. C'est le procédé lui-même, c'est-à-dire une technique, un savoir-faire du peintre, et non le peintre, qui apparaît comme l'agent de cette assignation.

La vérité, elle aussi, est affaire de perspective. Mais pour elle, aucun dispositif formel n'est à l'oeuvre, aucun savoir ne répond; le point de vérité n'est pas de regard (Lacan). La perspective l'assigne dans l'art de la peinture. Mais dans la vérité et dans le monde, qui l'assignera? (Pascal).

L'histoire de la peinture atteste de ce clivage. On ne peut pas traiter de la vérité à laquelle elle prétend sans s'interroger sur le sujet, la subjectivité et la façon dont elle est prise dans le tableau. Au début du 20ème siècle, quand Munch a peint le tableau ci-contre, la perspective "informait" encore le peintre. Il y inscrivait ses figures en respectant plus ou moins la tradition (le savoir du professionnel). Mais l'espace était métamorphosé. De part en part traversé par les intériorités emmêlées de l'artiste, des personnages et du spectateur (leur vérité), l'espace avait perdu l'unité, l'homogénéité et la continuité dont le paradigme perspectif était encore (théoriquement) porteur.

 

 

Courbet, le premier, a construit ses tableaux en distinguant visuellement ces deux places (cf L'Enterrement à Ornans).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Damisch
ProSavoir

GP.LLP

DamischFaille

FE.LFE

Q.sujet

Rang = O
Genre = MJ - NA