Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le (i) de Schwitters                     Le (i) de Schwitters
Sources (*) :              

 

Sans titre (8001, avec fleches noires) (Schwit ters, 1926) -

Epreuve d'imprimerie inutilisée, récupérée et découpée par l'artiste (dessin i). Sprengel Museum, Hanovre. 14,3 x 11,2 cm.

Une image est toujours une fabrication, elle ne ressemble jamais à rien

   
   
   
                 
                       

 

Voici un des poèmes i de Schwitters (dit aussi dessin i). On a imprimé plusieurs fois sur la même feuille, et c'est l'artiste, Schwitters, qui l'a découpée pour lui donner forme d'oeuvre. Son acte à lui, c'est la découpe. Il est loin d'être négligeable pour Schwitters, qui appose sa signature.

En principe, "dessin i" est un simple nom qui désigne ce type de fabrication. Mais la flèche ressemble à un point d'exclamation. Si on la retourne, on obtient un (i) dont le point se détache au-dessus d'une impression, Suhre... Y aurait-il une certaine part de mimesis? Le dessin dit (i) parce presque automatique ressemblerait-il à un (i)? Ce serait un aveu d'échec pour Schwitters. Une image qui ressemble à un (i) ne peut pas être un dessin (i), parce qu'un dessin (i), même s'il est figuratif, n'imite rien - à moins que, justement, cela démontre qu'une image ne ressemble jamais à rien.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Schwitters
SchwiObjeti

FF.LFF

zi.1926.Schwitters.Kurt

Rang = YSchwittters8001
Genre = MJ - NA