Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Où l'Orloeuvre demeure                     Où l'Orloeuvre demeure
Sources (*) : Derrida, la dissémination               Derrida, la dissémination
Ouzza Kelin - "Les récits idviens", Ed : Guilgal, 1988-2016, Page créée le 29 mars 2007

 

Orloeuvre et dissemination (Ouzza Kelin, 2010) -

L'Orloeuvre est travaillée par la dissémination

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

L'Orloeuvre a été conçue et formée pour un certain objet d'étude : la dissémination. Cette dissémination n'est pas un objet externe au projet. Elle l'affecte, elle le travaille par en-dedans. Le projet en est un éclat, un fragment, et aussi un germe. Elle se replie en lui, et il se déploie en elle.

On pourrait dire que le propre du projet est sa dissémination, si la dissémination avait un propre, ce qui n'est pas le cas. Mais dès lors que ce que nous écrivons est appelé projet, ce projet se présente au lecteur comme un objet. Il appelle des méthodes, des idées, des principes, un mode d'emploi, etc... toutes choses que la dissémination subvertit.

Chaque lecture explore les écarts, chaque lecture fait travailler différemment le projet. Les écarts subsistent. Ils ne sont jamais surmontés ni relevés. Aucune dialectique ne peut faire du projet une synthèse ni un tout.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

PDel
ProEmploi

FD.DDK

DerridaDissemination

VI.JJI

VS_DL_DJK

Rang = O
Genre = DET - DET