Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Lettres hébraïques                     Lettres hébraïques
Sources (*) : Passage(s) vers l'imprévu               Passage(s) vers l'imprévu
Frank Lalou - "Les lettres hébraïques, entre la science et la Kabbale", Ed : Alternatives, 2005, p111

 

Daleth -

Le Daleth est la porte, le passage, l'ouverture qui mène d'un monde à un autre

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

La porte marque le seuil de deux univers. Non seulement elle est le passage, mais elle invite à le franchir. Une porte peut s'ouvrir ou se fermer. Elle délimite un habitat où se regroupent ceux qui sont liés. Les temples ont toujours de magnifiques portes ou portiques, qui impressionnent les fidèles et donnent une impression de franchissement.

Il y aurait à l'origine du Daleth soit un hiéroglyphe égytien représentant une porte, soit le pictogramme du poisson (dag en hébreu). Sa forme ד hésite entre le triangle - conservé dans le Δ grec - et le rectangle, et entre les différentes formes de cloison (le triangle étant plus souvent usité dans les tentes).

Les sodomites sont ceux qui ferment la porte derrière eux (c'est la première occurrence du mot "porte", deleth, dans la bible). Dans la tradition biblique les portes s'ouvrent et se ferment, les oppositions ne sont pas tranchées. Rien n'est purement binaire, il y a de nombreuses dérogations, le texte n'est pas appliqué à la lettre.

On écrit les commandements sur les poteaux de la maison et sur les portes (mezouza). A partir de cette porte, on applique les lois de l'hospitalité - on distingue les lois du dehors et celles du dedans.

 

 

Le Daleth est courbé, en position d'humilité. C'est la lettre de la pauvreté (dalah). Le mot dal veut dire pauvre, maigre, misérable. Parmi les lettres, le Daleth (pauvre) poursuit le Guimel (riche). Par rapport au Rech, le Daleth a une petite protubérance en plus, un yod dans le coin en haut à droite, qui est la marque de la pauvreté (première lettre du tétragramme).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lalou_F
CabLettre

LD.JQQ

ProPassage

XD.ALL

T.daleth

Rang = VD
Genre = MK - NG