Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Sur les chiffres                     Sur les chiffres
Sources (*) :              
Sergueï Dmytryk - "La beauté de la lettre", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 2 avril 2007

 

-

[Le récit du monde peut se lire dans les chiffres comme dans un livre]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Si, de tout temps, on a su que la valeur des chiffres excédait l'arithmétique, ce n'est pas seulement parce que l'arithmétique est apparue bien plus tard. C'est parce qu'on n'a jamais ignoré que les chiffres suivaient leur propre course.

- le Un. On a le droit d'avoir une certaine antipathie pour lui, et le désir de le repousser par l'exil.

- le Deux. Il évoque le double, la duplicité, et aussi l'entre-deux.

- le Trois. Il y a eu une mode du trois dans les années 70 ou 80 (la dialectique, la loi). Elle semble s'effilocher, laissant place aux chiffres suivants.

- le Quatre. La tradition fait venir certaines choses par quatre. Par exemple : les quatre éléments, les quatre niveaux d'interprétation du texte et les quatre rabbins du Pardès, le daleth (quatrième lettre hébraïque). Alors que le trois semble unificateur et clôturant, le quatre est ouvrant. Pour Derrida, c'est le chiffre de la dissémination. Un des quatre côtés est visible (comme dans la représentation classique) et aussi invisible (c'est le sens du mot daleth).

- le Cinq. Qu'il y ait cinq sens importe peu. Il y a cinq doigts.

La tradition soutient que le monde a été créé par 3 choses : le livre (sefer-espace), le chiffre (sefar-temps) et le récit (sipour-parole).

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Sous le renversement du présent, sous chaque assemblage, les chiffres, blancs et sans voix, n'en finissent pas de courir

-

La chair est un cinquième élément (impur) qui sert de médiateur aux quatre éléments purs

-

[Il y a quatre méthodes (ou niveaux) d'étude de la tora, comme les quatre lettres du pardès]

-

Avec la dissémination, on ne peut compter ni par le un, ni par le deux, ni par le trois : c'est une pratique du quatre qui commence par la dyade

-

Il y a une face visible du quatre (la scène de la représentation classique) et une face invisible (la production séminale du tout-autre)

-

Le Daleth est le chiffre quatre : il y a quatre mondes et quatre niveaux d'interprétation

-

Quatre rabbins sont entrés au Pardès : Ben Azzay en est mort; Ben Zoma est devenu fou; Ben Abouya (A'her) a renié sa foi; seul Aqiba est sorti sain et sauf comme il était entré

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Serguei
ProChiffre

AA.BBB

JF_ProChiffre

Rang = zQuois_Chiffres
Genre = -