Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Meyer Schapiro                     Meyer Schapiro
Sources (*) :                
Meyer Schapiro - "Style, artiste et société", Ed : Gallimard, 1982,

Style, artiste et société (Meyer Schapiro, 1982) [SAES]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Table

SOMMAIRE :

p7 : Sur quelques problèmes de sémiotique dde l'art visuel : champ et véhicule dans les signes iconiques (texte d'une conférence prononcée en 1966).

p35 : La notion de style (Première publication en 1953, réédité en 1962).

p87 : Style et civilisations. Sur un ouvrage d' A. L. Kroeber. (Première publication en 1957).

p93 : Léonard et Freud : une étude d'histoire de l'art. (Conférence donnée en 1955).

p139 : Deux méprises de Léonard de Vinci, suivies d'une erreur de Freud. (Première publication en 1955).

p147 : Le symbolisme du retable de Mérode. (Deux articles publiés en 1945 et 1959).

p171 : Les pommes de Cézanne. Essai sur la signification de la nature morte. (Première publication en 1968).

p231 : Fromentin, critique d'art. (Première publication en 1949).

p273 : Courbet et l'imagerie populaire. Etude sur le réalisme et la naïveté. (Première publication en 1940-41).

p329 : Un tableau de Van Gogh (le champ de blé aux corbeaux). (Première publication en 1946).

p349 : L'objet personnel, sujet de nature morte. A propos d'une notion de Heidegger sur Van Gogh. (Première publication en 1968).

p361 : Seurat. (Première publication en 1958).

p383 : L'introduction de l'art européen aux Etats-Unis : The Armory Show (1913). (Essai écrit en 1950).

 

 

  ----------------------------

Formulations à partir de ce texte (les têtes de chapitre sont entre crochets) :

 

[Par style, on entend l'association d'un moment créateur à des qualités, des expressions, des formes et des éléments constants dans l'art d'un individu ou d'un groupe]

Mondrian se sert de conventions de la peinture figurative, qu'il intègre dans une conception réglée du monde formant un ensemble ouvert, contingent et sans bornes

La théorie freudienne ne permet pas de passer de l'expérience infantile et des mécanismes du développement psychique au style artistique de Léonard de Vinci

La peinture est, pour Van Gogh, un acte d'intelligence supérieure qui lui permet de prévenir l'effondrement qui approche

A l'impressionnisme qui dissoud l'objet dans la sensation, Van Gogh oppose le réel émotionnel des choses

Les arts primitifs évoluent généralement d'une représentation conceptuelle fondée sur l'image mnémonique vers une représentation perspective en accord avec la perception

Pour satisfaire son besoin de religion, Van Gogh va dehors peindre les étoiles

En détachant ses pommes de toute action ou forme sociale, Cézanne peut y projeter les qualités qu'il attribue au monde : solitude, amitié, sérénité, exaltation ou jouissance

Tous les élements d'un objet d'art visuel peuvent prendre une valeur conventionnelle : cadre, champ, fond, marges, position, orientation, ordre, symétrie, contour ou touche...

Le cadre appartient à l'espace du spectateur plutôt qu'à l'espace illusionniste qui se creuse dans ses limites

Heidegger a projeté sur les souliers de Van Gogh son propre attachement à la terre

Si l'on a peint beaucoup de pommes à l'époque moderne, c'est parce que c'est un sujet (ou un objet) insignifiant

Les pommes de Cézanne sont les symboles inconscients d'un désir refoulé (Nature morte aux pommes et au compotier, 1879)

En imposant une échelle uniforme pour tous les objets sur la surface du tableau, la perspective géométrique n'a pas dévalué l'humain, elle a humanisé les figures religieuses

Alors que, à la Renaissance, la perspective est un moyen de construire un espace objectif, elle est pour Van Gogh le moyen de faire surgir l'élément subjectif et expressif

Avec la peinture de la Renaissance, la pensée religieuse cherche à incorporer le monde nouvellement découvert dans un système de valeurs transcendantes

Le cadre comme surface lisse et fermée est un artefact qui hérite des résultats d'une longue culture

L'évolution des formes stylistiques peut être comprise comme cyclique ou comme inscrite dans une linéarité irréversible

Un style est mieux défini par ses éléments formels, les relations entre ces éléments et ses qualités expressives que par la technique, le sujet ou le matériau

Les styles sont marqués par l'expression d'un ensemble : ils ont une unité, une qualité commune

Les pommes de Cézanne sont des offrandes érotiques (Le Berger amoureux, 1883-85)

Freud a posé d'un coup des questions neuves sur la personnalité de Léonard de Vinci, auxquelles nul n'avait songé jusque là, et qui n'ont pas encore trouvé de meilleure réponse

"La Cène", de Léonard de Vinci (1495-1497), s'organise asymétriquement autour de la voix du Christ disant : "En vérité, je vous le dis, l'un de vous me trahira"

Style, artiste et société (Meyer Schapiro, 1982) [SAES]

En peignant "Sainte-Anne, la Vierge Marie et l'enfant Jésus", Léonard de Vinci invente l'organisation asymétrique du tableau, fondée sur la tension des formes et des personnages

Les Souliers sont pour Van Gogh des êtres qui viennent au-devant de lui et lui parlent

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sources
SchapiroCheminements

ZZ.SAE

YYA.1982.Schapiro.Meyer

Rang = ZZB_Schapiro_SAES
Genre = -