Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La photo atteste d'un "Ça a été"                     La photo atteste d'un "Ça a été"
Sources (*) : Une présence en plus               Une présence en plus
Roland Barthes - "La chambre claire, Note sur la photographie", Ed : Cahiers du Cinéma Gallimard Seuil [pas moins], 1980, p135-6

 

Cowboy (photographe inconnu, vers 1890) -

La photographie n'est ni image, ni réel : c'est un être nouveau qui certifie une présence

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Le langage est, par nature, fictionnel, mais la photographie ne ment jamais. Sa force est supérieure à tout ce que peut concevoir l'esprit humain pour nous assurer de la réalité. C'est un certificat de présence qui nous oblige à croire au passé, désormais aussi sûr que le présent. Même si on ne peut pas toucher ce qu'on voit, ce qu'on voit est aussi sûr que ce qu'on touche. Avec cet objet anthropologiquement nouveau, on échappe aux discussions ordinaires sur l'image, on est obligé de croire au passé.

Avec la photographie, c'est une nouvelle sorte d'image qui a été introduite : l'ectoplasme de ce qui a été, une image sans code - même si des codes participent à sa lecture. Elle possède une force constative. Son pouvoir d'authentification prime son pouvoir de représentation; son constatif ne porte pas sur l'objet, mais sur le temps.

 

 

Cowboy, vers 1890.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Barthes
PhotoAtteste

FG.LGG

ProPresence

KC.KKC

UPhotoPresence

Rang = QPhotoPresence
Genre = MR - IA