Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, sa Cabale cachée                     Derrida, sa Cabale cachée
Sources (*) : Derrida, la dissémination               Derrida, la dissémination
Jacques Derrida - "La Dissémination", Ed : Seuil, 1972, pp437-443

 

La colonne (Klee, 1926) -

Derrida, une crypte

A la limite du temple, une colonne invisible, indéchiffrable, unique, s'extrait de la crypte, travaille l'ordre en son dedans et fait proliférer l'excédent

Derrida, une crypte
   
   
   
Au - delà du souverain, un concept "unheimlich" Au - delà du souverain, un concept "unheimlich"
Derrida, la colonne               Derrida, la colonne  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Cette colonne disséminatrice est celle du pronaos, l'espace situé à l'avant du temple (dont le centre est le naos en grec, la cella en latin : là où seul le prêtre peut pénétrer). Derrida joue entre trois mots, NATUS (Hodie Christus natus est : aujourd'hui le Christ est né), NAOS (le coeur vide, inaccessible du temple) et NTOS (mot sans signification inventé par Sollers in Nombres 3.19). Lieu de naissance, elle conduit à une bifurcation où s'anime la quatrième surface sollersienne. C'est une colonne [comme on dit colonne de chiffres] qui travaille à la production de l'écriture, entre les nombres et les lettres, au-delà et en-deça d'eux. Elle est en marche, débordant son cadre. Elle excède son propre milieu. Ni dominable en sa hauteur, ni contrôlable en son extension, elle ne se répète pas. Elle est chaque fois unique (ce qu'elle fait, elle ne le fait qu'une fois) et n'a pas d'unité (car l'unité est ce qui est mis en jeu dans la répétition).

Cette formulation se trouve dans le chapitre 11 à la fin de la Dissémination : le surnombre. La colonne est en surnombre, elle vient en plus, comme Oedipe voué à franchir la quatrième surface derridéenne, à briser, dans l'aveuglement, la fonction paternelle.

 

 

La référence à l'Oedipe se double d'une référence à la Cabale, car la colonne est un tserouf, elle procède aussi par permutation des lettres et des nombres. On peut imaginer cette colonne comme une puissante nuée, productrice de la différance.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
MQiDerridaCabale

HR.HHJ

DerridaDissemination

EX.HHK

DerridaCrypte

VD.LLD

CelanSouverain

II.LII

DerridaColonne

EG.LEG

VTempleColonne

Rang = M
Genre = MR - IB