Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le gramme                     Derrida, le gramme
Sources (*) : Derrida, la différance               Derrida, la différance
Jacques Derrida - "Positions", Ed : Minuit, 1972, p38

 

Le gramme fait signe (Shutong Quo, 2010) -

Le gramme, comme différance, est le concept le plus général de la sémiologie, qui devient grammatologie

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

La tradition occidentale a une conception "représentativiste" de l'écriture, dans laquelle l'écriture est supposée "représenter" la parole et s'effacer devant elle. L'expérience éthique est celle de la parole vive, immédiatement présente au sujet. Mais ce point de vue qui privilégie la substance phonique, sur lequel Saussure a voulu fonder la linguistique et la sémiologie, est ethnocentrique. Derrida défend une sémiologie moins restreinte, dans laquelle tout jeu formel de différences est un procès de signification.

Si toute substance est neutralisée, il ne reste que des traces, des différences. Aucun élément simple ne renvoie qu'à lui-même. Tous renvoient à la trace en lui des autres éléments. Le gramme n'a aucune substance : il est le mouvement actif des différences et des espacements, c'est-à-dire la différance elle-même.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaGramme

HD.JJF

DerridaDifferance

DV.JJD

T.concept

Rang = K
Genre = DET - DET