Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La performance, art des bords                     La performance, art des bords
Sources (*) :              
RoseLee Goldberg - "Performance Art, from futurism to the present", Ed : World of Art series, 1988, p132

 

Yard (Allan Kaprow, 1961) -

Aux Etats-Unis, la performance prend en 1959 le nom de "happening" : ce qui ne se révèle qu'au moment où ça arrive, sans intention ni relation causale

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

La performance émerge aux Etats-Unis à la fin des années 30 avec l'arrivée des exilés européens. En 1933 le Black Mountain College est fondé en Caroline du Nord par John Price. Il accueille entre autres Josef Albers qui fait quelques déclarations. Mais le véritable fondateur de la performance américaine est John Cage qui n'est ni un peintre, ni un homme de théatre, mais un musicien. En 1937, Cage publie un manifeste où il soutient que le futur de la musique, c'est le bruit. Il affirme ainsi sa filiation avec le dadaïsme et le futurisme. en 1948, à l'école d'été du Black Mountain College, il reconstitue La Ruse de la méduse d'Erik Satie, marquant sa filiation avec le surréalisme français. Mais le fait qu'il soit un compositeur influencé par le bouddhisme donne une autre orientation à la performance. Il ne s'agit ni de théatre, ni de danse, ni de poésie, mais de happenings. Cage parlait d'événement (par exemple l'Untitled Event de 1952), mais le mot qu'a retenu le public pour désigner ce genre d'événement est celui qu'Allan Kaprow choisira pour titre d'un événement qu'il organisera en 1959 : 18 Happenings in 6 Parts. Dans un espace divisé en six, trois happenings indépendants se déroulaient. Le public était confronté à ces actions fragmentées, entièrement dépourvues de sens.

Personne n'a choisi ce mot, happening, mais c'est un fait qu'il a prévalu aux Etats-Unis au début des années 60. Le mot souligne la non-intentionnalité, le hasard et l'indétermination expérimentés depuis plus d'une dizaine d'années par John Cage et Merce Cunningham.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Goldberg_RL
PerfoAutoref

EH.LEH

W.USA

Rang = O
Genre = MK - NG