Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Sur l'art contemporain                     Sur l'art contemporain
Sources (*) :              
Jacques Rancière - "Malaise dans l'esthétique", Ed : Galilée, 2004, p112

 

Stanley Kubrick en 1969 -

Le cinéma est un art impur ou de l'impureté, l'art du mélange en général, fait du mélange des autres arts (roman, musique, peinture, théatre)

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Rancière analyse une thèse de Badiou, qui a lui-même repris, en le radicalisant, un propos d'André Bazin. Selon Badiou, le cinéma n'est pas seulement fait du mélange des autres arts, il a pour tâche propre de les impurifier. Art frontalier, il a pour charge de contenir tous les glissements qui ont envahi le champ des arts en brouillant les frontières entre l'exhibition de la parole, la danse ou le cirque, entre la peinture, la sculpture ou la photographie. Bien des schèmes du montage, du jeu et de la visualité cinématographiques se sont formés sur ce terrain. Badiou concentre l'impureté dans le cinéma pour mieux faire du théatre le pur lieu où l'idée, présente dans le texte, se fait convocation collective.

Selon Rancière, cette impureté, ce mélange ne concernent pas que le cinéma; ils sont constitutifs du régime esthétique des arts. Dans tous les arts actuels, art et non-art se brouillent. Tout critère définissant l'art est défectueux.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Ranciere
ArtCtp

EI.LKK

UcinemaImpur

Rang = O
Genre = MK - NP