Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Annonciation, règne de la voix                     Annonciation, règne de la voix
Sources (*) :              

 

Annonciation de la Chapelle de la Vierge a Wurzburg (1420) -

Illustration trouvée dans le livre d'Etienne Choppy, L'Annonciation (Ed AGEP, 1991).

Annonciation de la Chapelle de la Vierge à Würzburg (vers 1420)

   
   
   
                 
                       

 

De la bouche de dieu part un tuyau qui serpente en descendant vers l'oreille de la Vierge. La voix de dieu est à l'intérieur du tuyau, elle arrive directement près de l'oreille de la vierge. Jesus est à l'extérieur. Il descend tête en avant comme sur un toboggan. L’ange semble court-circuité, bien que dans le monde inférieur (le nôtre) il joue son rôle traditionnel : ses paroles se déploient devant lui sous forme de banderole bien visible par la Vierge munie d’un livre. L’ange ne manipule que l’écrit. La voix, la vraie voix (c’est-à-dire la voix fécondante) n’est pas la sienne : c’est celle qui passe dans le tuyau (directe, mais invisible). L’ange s’adresse à Marie. Pour être entendu, il use des voix naturelles de l’appareil auditif de la jeune femme. Mais comme il est dépourvu de virilité, ce n’est pas lui qui agit. Elle reste vierge à son égard, bien qu'elle soit psychologiquement déflorée (s'il est possible d'être circoncis de l'oeil ou de l'oreille, on peut être défloré de la tête).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Images
IVocalAnnonciation

GV.VVD

zi.1420.Anonyme.WürsbuRang = zi_wurzburg_annonciation
Genre = A -