Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
"Tu ne toucheras pas"                     "Tu ne toucheras pas"
Sources (*) :                
Daniel Arasse - "Anselm Kiefer", Ed : du Regard, 2007,

Anselm Kiefer (Daniel Arasse, 2007) [Kiefer]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

 

Table

p17 : Labyrinthe

p25 : Venise, 1980

p45 : Livre I

p67 : Arts de mémoire

p99 : Palettes

p119 : Deuils

p163 : Livres II

p185 : Déplacement

p231 : Plomb

p257 : Trames du temps

p297 : "Qelques chose de brut"

 

 

  ----------------------------

Formulations partir de ce texte (les ttes de chapitre sont entre crochets) :

 

[La question décisive pour Kiefer dans les années 70 est : "Comment être un artiste en Allemagne après l'exploitation de l'art par le national-socialisme?"]

[Le travail de mémoire d'Anselm Kiefer a l'allure d'un travail de deuil]

[Kiefer restaure l'aura de l'oeuvre au moyen de ce qui est censé contribuer à son effondrement : la présence du matériau brut]

[Les grands tableaux de Kiefer ne sont pas des allégories, mais des représentations dramatiques de concepts]

[Kiefer s'est emparé des thèmes juifs et cabalistiques pour les archiver dans la culture allemande]

Kiefer met délibérément en ruine trois des dispositifs de la représentation classique qui constituent sa clôture : le fond, le plan et le cadre

L'écriture de Kiefer est classique par l'importance accordée au sujet, le rôle de l'iconographie et la relation étroite avec l'ordre du discours (mots, références littéraires)

La réunification de l'Allemagne est un leurre dès lors que les juifs, dont la pensée est inscrite au coeur de la pensée allemande, ont été exterminés

L'expérience messianique juive lie le présent à un sentiment d'exil

En confrontant sa pratique artistique à la présence objective de matériaux comme le plomb, Kiefer s'oppose à toute mission spirituelle de l'art

Les ruines de Kiefer sont des monuments dressés aux civilisations qui connaissaient cette présence vivante du cosmos que l'époque moderne a ensevelie dans l'oubli

Les livres de Kiefer sont les vestiges d'une connaissance disparue, non transmise, jamais partagée ni par ses dépositaires ni par ses destinataires

Le mythe de la puissance salvatrice de l'art a été anéanti par l'histoire

Le choc que provoquent les oeuvres de Kiefer évoque l'effondrement de l'aura caractéristique de la sensibilité moderne

Dans les années 70-90, l'oeuvre de Kiefer se présente comme la construction progressive d'un théatre de la mémoire

L'art était au coeur du projet politique nazi, qui se pensait comme une véritable entreprise artistique

Kiefer montre, dans ses oeuvres mêmes, la contamination allemande par la culture nazie

Par le travail violent de la matière qui donne aux surfaces une présence impressionnante, Kiefer met la théatralité au coeur de sa pratique artistique

La Cabale lourianique donne une légitimation cosmique au sentiment de déréliction existentielle et d'effondrement du sens dont Kiefer fait le bilan

La présence de Lilith, créature des origines, mère de la mélancolie, hante les oeuvres cabalistiques de Kiefer

Lilith montre le chemin d'une présence innommée que l'on pressent à l'arrière-plan des oeuvres de Kiefer

La Sulamith du Cantique des Cantiques est l'envers du culte nazi de la mort

Anselm Kiefer (Daniel Arasse, 2007) [Kiefer]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sources
ArasseParcours

ZZ.KIE

YYA.2007.Arasse.Daniel

Rang = ZZB_Arasse_Kiefer
Genre = -