Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
La croyance                     La croyance
Sources (*) : Sur le Contemporain               Sur le Contemporain
Nina Messham - "Trop proche de la bouche", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 20 juillet 07

 

-

[On ne peut pas douter de sa propre croyance]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accder son texte

 

Nous avons besoin de croire, même en des objets dont nous connaissons le caractère factice (paradoxe de Moore). Exemples : notre propre voix intérieure ou le direct à la télévision. Tous deux ne reposent que sur l'évidence non-dite de certains schèmes (ma voix intérieure à une existence singulière, les reportages sont fondés sur du réel), et tous deux générent des croyances absolument irrationnelles, analogues à l'hallucination.

La croyance peut-elle être suspendue? On est tenté de répondre par la négative, même si une pratique comme l'écoute de la musique va dans ce sens. Nous pouvons relativiser la croyance, comme au cinéma, mais pas la suspendre.

Certains systèmes paraissent si solides et cohérents qu'on les croit réels ou naturels. Ce fut le cas par exemple, en art, de la perspective de la Renaissance. Si elle a fasciné et si elle fascine toujours, c'est parce que la croyance peut s'appuyer sur l'esthétique. Actuellement la croyance visuelle ne se fonde plus sur la géométrie, mais sur le montage de type cinématographique. Le point de fuite est remplacé par le spectre. Un bouleversement aussi radical n'a été possible que parce qu'à un moment, quelque part, toute croyance s'est effondrée, les signes ont craqué, les identifications ont été ébranlées. En voici quelques manifestations parmi d'autres : Dada ou la guerre de 14.

Nous vivons dans un monde fiduciaire dont le lien prend racine en un lieu désertique, abstrait, messianique, où s'ouvre l'autre.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Le monde social est fiduciaire : il est fondé sur des croyances sans lesquelles la vie organisée serait impossible

-

Jean-Jacques Rousseau croyait que la voix intérieure ne mentait jamais

-

La perspective de la Renaissance repose sur la croyance que tout acte de voir est régi par des lois

-

Dada marque l'effondrement de toute croyance à l'égard de toute législation ou gouvernement, et aussi du langage lui-même

-

La musique n'implique pas de croyance, contrairement au film et au roman

-

Au cinéma, il faut que nous puissions croire en la réalité des événements en les sachant truqués : c'est la limite du montage

-

Je ne peux croire au film de fiction que parce qu'il semble réel ou présent, mais ne l'est pas (fétichisme)

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Nina
ProCroyance

AA.BBB

PlanSite

IR.DDL

CY_ProCroyance

Rang = zQuois_Croyance
Genre = -