Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Edouard Manet                     Edouard Manet
Le cadre, convention précaire               Le cadre, convention précaire

 

Portrait de Zacharie Astruc (Manet, 1866) -

Selon un développement de Michel Foucault dans une conférence sur Edouard Manet prononcée à Tunis le 20 mai 1971.

Manet fait ressurgir à l'intérieur même du tableau les limitations matérielles de la toile que la tradition esquivait ou masquait

   
   
   
                 
                       

logo

 

Depuis le Quattrocento, la peinture essaie de représenter les trois dimensions alors qu'elle repose sur un plan à deux dimensions. Pour cela :

- elle privilégie les grandes lignes obliques et les spirales. Au contraire Manet privilégie, dès La Musique aux Tuileries (1862), les lignes horizontales (chapeaux) et verticales (arbres). On retrouve ce croisement fermé des verticales et des horizontales dans Bal masqué à l'opéra (1873).

- elle représente un éclairage qui fixe le spectateur en une certaine place idéale, sans lui permettre de tourner autour, de changer d'angle. Chez Manet, le spectacle est souvent barré (il bute sur un mur). La lumière ne vient pas d'un point intérieur au tableau, mais de l'endroit où se trouve le spectateur, comme dans Le fifre (1866). Il peut aussi y avoir plusieurs systèmes discordants de lumière, comme dans Le déjeûner sur l'herbe (1863).

Manet réinvente le tableau comme chose colorée, objet, matérialité éclairée par la lumière extérieure réelle et non pas la lumière représentée. Il ouvre la voie à toutes les tendances futures de la peinture.

 

 

Le génie de Manet, c'est que le tableau, qui n'est plus soumis à une règle d'unité interne léguée par la perspective classique ou l'académisme, devient une sorte de caisse de résonance pour une extériorité qui n'y trouve pas véritablement sa place. D'où les scandales que provoquèrent ces tableaux. Pourquoi une femme nue? Pourquoi une construction équivoque qui laisse place à plusieurs interprétations? Pourquoi des personnages d'aussi peu d'intérêt?

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Foucault
ManetParcours

EC.HEE

ArtCadre

ED.HED

WManettoile

Rang = O
Genre = MR - IB