Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Figures filmiques                     Figures filmiques
Sources (*) :              
Christian Metz - "Le signifiant imaginaire - Psychanalyse et cinéma", Ed : Union Générale d'Editions, Coll 10/18, 1977, pp100-1

 

-

Au cinéma, la "voix-off" est le rempart de l'incroyance qui conforte la croyance

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Quand un film est accompagné par un commentaire en voix-off, qu'il s'agisse d'un personnage ou d'un speaker anonyme, la voix met une distance entre l'action et le spectateur. Nous sommes rassurés, ce n'est qu'une fiction. La voix conforte notre sentiment de n'être pas dupes, et nous permet d'être un peu plus dupes. Elle démultiplie la mécanique de croyance-incroyance qui est celle du cinéma.

------

Dans le film de Stanley Kubrick, The Killing (en français L'ultime razzia), la voix-off a une place essentielle.

 

 

Photo © D.R.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Metz
CinemaFigures

DO.LDO

T.extint

Rang = O
Genre = MH - NP