Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Désencrypter l'Internet                     Désencrypter l'Internet
Sources (*) : L'imaginaire est double               L'imaginaire est double

 

Linking ink, or inking link? (Jef Safi, 2009) -

La transversalité de l'Internet s'appuie sur une étrange proximité avec l'imaginaire

   
   
   
                 
                       

 

Bien avant son émergence, le réseau des réseaux a été imaginé, rêvé, prévu par des écrivains et des scientifiques. L'avènement d'une circulation des informations et des oeuvres de l'esprit, sans frontières et sans limites, avait été espéré comme l'aube d'un nouvel âge d'or de l'humanité.

Le fait que les documents informatiques soit liés entre eux place toutes les oeuvres de l'esprit dans un rapport de continuité universelle qui n'avait jamais été réalisé par le passé. En principe, nul obstacle ne peut m'empêcher de passer de l'oeuvre de Marcel Proust en ligne au catalogue du constructeur automobile BMW. L'imaginaire est cette reformulation du réel qui nous permet de le découvrir sous un nouvel angle. Il court-circuite les schémas cognitifs traditionnels, et nous fait parfois mieux voir une forme en nous parlant de son odeur, nous fait parfois mieux ressentir une idée en lui prêtant des sentiments.

L'imaginaire parcourt toutes les zones du cerveau humain, et s'appuie tour à tour sur la perception, la raison, la mémoire. Il est source de transformations, de métamorphoses, de tropes. Comme une métaphore, il rapproche ce qui paraissait éloigné, et fait jaillir une vérité insoupçonnée, de l'ordre du poétique plutôt que du conceptuel. Cette circulation de l'esprit entre les formes et les idées, cette proximité entre les contraires, n'est-ce pas ce que les premiers rêveurs du Net avaient imaginé?

Quand les premiers réseaux de communication à distance ont permis de rapprocher le lointain, l'imaginaire des poètes s'en est emparé. Quand les serveurs ont permis d'envisager l'externalisation du cerveau, et la conquête de nouveaux espaces mémoriels, c'est tout un imaginaire qui s'est mis en place, pour rêver de nouveaux espaces non soumis aux réalités biologiques. Quand enfin les réseaux ont permis de négocier différemment avec les catégories philosophiques et métaphysiques, c'est le rêve de pouvoir s'affranchir des impératifs moraux qui a pu voir le jour.

On trouvera des oeuvres de Jef Safi à cette adresse.

-------

 

 

Extraits de la conclusion de Xavier Malbreil in L'imaginaire de l'Internet et son évolution (2007). Texte publié par la revue en ligne <Revista Texto Digital> (Année 3, n°1, 2007) à l'adresse http://www.textodigital.ufsc.br/num04/Xavier01.html.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Malbreil
MQiInternet

HE.KHE

ProImagination

WI.LVI

WInternetImaginaire

Rang = WInternetImaginaire
Genre = MJ - NG