Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le cinéma montre plus que le film                     Le cinéma montre plus que le film
Sources (*) :              
Stanley Cavell - "La projection du monde, Réflexions sur l'ontologie du cinéma", Ed : Belin, 1999, p68

 

-

En dépit de sa date récente et de faits techniques bien connus, l'origine du cinéma reste obscure : un désir magique de recréer le monde

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

On sait quand la caméra a été inventée, quand les machines ont été conçues, etc.... Mais cela ne suffit pas à expliquer l'émergence du cinéma comme moyen d'expression. Le cinématographe n'est pas une nouvelle technique, c'est un art, et si la question du réalisme ne s'était pas posée au 19ème siècle, il n'aurait pas surgi de cette façon.

Le désir d'un monde recréé à sa propre image, qui avait été l'un des mythes de l'art, a été exaucé. Bazin parle à ce sujet de cinéma total. Peut-être ce désir avait-il déjà été exaucé au théatre, mais le théatre n'est plus, pour nous, un art majeur. Le cinéma réalise ce désir de manière magique, comme une religion. Il ne montre pas des scènes de magie, il conserve l'aura d'interdit de la magie. Porté par l'immédiateté du fantasme qui le motive, il provient des régions souterraines du monde. Il nous permet de contempler le monde sans supporter ses contraintes et sans être vu.

 

 

Nous sommes déplacés, exilés de notre habitation naturelle. Nous pensons notre lien au monde comme visionnement.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Cavell
CinemaPlus

GE.LGE

T.histoire

Rang = O
Genre = MH - NP