Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'art, l'oeuvre                     Derrida, l'art, l'oeuvre
Sources (*) : Croire en la beauté               Croire en la beauté
Jacques Derrida - "Circonfession", Ed : Seuil, 1991, p8

 

Inondation en Hollande (1953) -

Derrida, le beau

Une ruine devient belle après le passage d'une crue, d'une surabondance qu'elle a emmurée

Derrida, le beau
   
   
   
               
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Jacques Derrida rêve depuis toujours d'une autre langue, une langue crue. Elle tourne autour de lui, le lèche de sa flamme. Il essaie de la circonvenir. Il n'y croit pas, mais elle afflue en lui par l'oreille. Il en appelle à la croyance du lecteur; mais non, cette langue qui semblait surabondante n'est qu'une ruine. N'est-elle pas belle, cette ruine? Certes, mais la beauté tient à la digue qui arrête l'excès, à sa capacité de s'auto-emmurer et à son échec (l'autre langue crue / à laquelle il a cru / mais ne croit pas).

-------

D'autres objets sont qualifiés de ruine et associés à la beauté : image ou oeuvre d'art. L'image en appelle à la mémoire - mais celle-ci n'est que ruine dont il faut faire son deuil. Un cataclysme a eu lieu. L'oeuvre (l'image) appelle un peu d'ordre, elle tente de cadrer ce débordement. Elle révèle, et en même temps avoue son échec.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaArt

OC.LOC

ArtBeau

KS.LKS

DerridaBeau

HG.LGG

T.fermouv

Rang = O
Genre = MK - NP