Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'hébreu vient d'au - delà du fleuve                     L'hébreu vient d'au - delà du fleuve
Sources (*) :              

 

Illustr des Contes de Perrault - detail (Harry Clarke) -

Le Livre de Jonas, introduit et traduit par Jérôme Lindon.

En hébreu, il n'y a que deux temps du verbe : le fini et l'infini

   
   
   
                 
                       

logo

 

La notion du temps en hébreu est singulière. En français, il y a trois formes verbales pour désigner le passé (imparfait, passé simple, passé composé), le présent et l'avenir (futur et futur antérieur). En hébreu, il n'y en a que deux :

- le fini (qui recouvre le passé simple, le passé composé, le présent, le futur antérieur) qui exprime l'action faite;

- l'infini (imparfait, présent, futur) qui exprime l'action imparfaite.

Seuls quelques suffixes mettent l'accent sur le moment de l'action par rapport au sujet.

Certains verbes se conjugent au fini (savoir), d'autres à l'infini (croire), introduisant une toute autre hiérarchie qu'en français.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lindon
JudCheminements

VL.LEG

Xhebreufini

Rang = Xhebreu
Genre = MR - IB