Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Espace vocal, couleur                     Espace vocal, couleur
Sources (*) :              
Stanley Cavell - "La projection du monde, Réflexions sur l'ontologie du cinéma", Ed : Belin, 1999, p119

 

-

Au cinéma, la couleur peut servir à unifier le monde projeté, autrement que par sa cohérence spatio-temporelle

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

A son apparition, le technicolor était l'équivalent visuel de la prose. Il servait à définir un film comme produit de luxe ou à exploiter certaines possibilités narratives. Mais la couleur est aussi un illusionnisme : elle unifie l'environnement de manière artificielle. Un film en noir et blanc comme Le Cabinet du Dr Caligari rivalise avec la réalité, il la filtre, il donne une sensation d'étouffement, il exprime le drame visuel, tandis qu'un film en couleur ouvre à l'avenir immédiat, il dépsychologise ou déthéatralise (les figures ne nous sont plus présentes). La couleur au cinéma occulte l'axe noir et blanc de la luminosité. Elle neutralise le drame des personnages. Elle est irréaliste, car les films ne sont plus dramatiques.

 

 

La couleur donne une cohérence stylistique. C'est un rhabillage. Elle proclame qu'il existe un monde total. Elle symbolise des environnements. Le passage d'un espace coloré à un autre est celui d'un monde à un autre ou d'un fantasme à un autre. Si notre conviction de la valeur de la réalité passe par le fantasme - elle passe aussi par la couleur.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Cavell
EVocalCouleur

FF.LFF

T.evocal

Rang = O
Genre = MH - NP