Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                 
 
                     
Persistance de la prophétie                     Persistance de la prophétie
Sources (*) : Le silence               Le silence
Moshé Idel - "L'expérience mystique d'Abraham Aboulafia", Ed : du Cerf, 1989, pp80 à 179

Etapes de l'expérience prophétique d'Aboulafia inspirées par Elie dans la caverne : tempête (souffle), tumulte, feu (lumière), voix (parole), dialogue (conversation), vision

   
   
   
                 
                       

Etapes définies par Aboulafia dans son Sefer Sitré Tora, en s'inspirant du verset (1R 19.11-12). "L'Eternel passa. Et devant l'Eternel, il y eut un vent fort et violent, (...), l'Eternel n'était pas dans le vent (...), un tumulte (ou tremblement de terre), mais l'Eternel n'était pas dans ce tumulte, un feu, mais l'Eternel n'était pas dans ce feu, et après le feu, un doux et subtil murmure. Quand Elie l'entendit (...), une voix lui fit entendre ces paroles : Que fais-tu, Elie? Il répondit (...) [suit un dialogue]".

- 1. tremblement : cf : Etape 1 de l'expérience prophétique d'Aboulafia (tempête) : faire frémir le corps en récitant les noms divins jusqu'à neutraliser l'activité sensorielle.

- 2. souffle : cf Etape 2 de l'expérience prophétique d'Aboulafia (tumulte) : un souffle d'intelligence produit une joie immense et anéantissante.

- 3. tumulte : pas très clair. [C'est celle-ci qui est l'étape 2, et non pas le souffle d'intelligence dont je parle ci-dessus].

Deux éléments au 3è niveau :

- 4.1. feu (lumière) : cf Etape 3 de l'expérience prophétique d'Aboulafia (feu) : une lumière éclaire certaines pensées (ou prend sa source dans le corps du cabaliste).

- 4.2. parole. cf : Pour Aboulafia, le prophète est celui qui reçoit le message de l'intérieur de sa gorge et le transmet par l'intermédiaire de sa voix, et : Le cabaliste vise l'union de son parler intérieur avec le parler originel qui est la source de tout langage - jusqu'à ce qu'il devienne une force en soi.

- 5. conversation. cf : Dans la récitation des lettres, celui qui invoque est dieu et celui qui répond est le sujet.

- 6. vision. [A vrai dire, je ne voix pas où se situe la vision dans la citation biblique]. cf L'mage divine ne peut être vue que par une vision quand il parle, L'expérience prophétique d'Aboulafia fait apparaître une forme humaine conversant avec le mystique.

Elie est menacé par Jézabel, allié d'Achab. Il s'enfuit au-delà de Bersabée. Il s'assied sous un genêt. Un ange lui dit donne à manger. Il marche 40 jours et 40 nuits jusqu'au Horeb, la montagne de dieu.

Citation complète (1R 19,9-16) : "Là, il entra dans une caverne, où il passa la nuit. Et voici que la voix divine s'adressa à lui, disant : "Que fais-tu là, Elie?" Il répondit : "J'ai fait éclater mon zèle pour toi, Dieu-Cebaot, parce que les enfants d'Israël ont répudié ton alliance, renversé tes autels, fait périr les prophètes par le glaive; moi seul, je suis resté, et ils cherchent aussi à m'enlever la vie. La voix reprit : "Sors, et tiens-toi sur la montagne pour attendre le Seigneur!" Et de fait, le Seigneur se manifesta. Devant lui un vent intense et violent, entr'ouvrant les monts et brisant les rochers, mais dans ce vent n'était point le Seigneur. Après le vent, une forte secousse; le Seigneur n'y était pas encore. Après la secousse, un feu; le Seigneur n'était pas dans le feu. Puis, après le feu, un doux et subtil murmure. Aussitôt qu'Elie le perçut, il se couvrit le visage de son manteau et alla se placer à l'entrée de la caverne, et une voix lui arriva qui disait : "Que fais-tu là Elie?" Il répondit : J'ai fait éclater mon zèle pour toi, Seigneur, dieu-Cebaot, parce que les enfants d'Israël ont répudié mon alliance, renversé tes autels et fait périr tes prophètes par le glaive; moi seul je suis resté, et ils cherchent aussi à m'enlever la vie". Le Seigneur lui dit : "Va, reprends ta route vers le désert de Damas. Arrivé là, tu sacreras Hazaël comme roi de Aram puis, Jehu, fils de Nimchi, tu le sacreras roi d'Israël, et Elisée, fils de Chafat d'Abel-Mehola, tu l'oindras comme prophète pour te succéder". [Traduction du Rabbinat français. La répétition se trouve effectivement dans le texte].

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
 
   
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Idel
ProProphete

UF.LUF

ProSilence

VI.LIC

X_Vision

Rang = X_Aboulafia
Genre = -