Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la différance                     Derrida, la différance
Sources (*) : Derrida, la circoncision               Derrida, la circoncision
Jacques Derrida - "Circonfession", Ed : Seuil, 1991, p93

 

Abraham apres son auto-circoncision -

Derrida, auto - affection

"J'ai dû me porter moi-même lors de ma circoncision" : pour qui sait lire, cela s'écrit dans la différance

Derrida, auto - affection
   
   
   
Derrida, père / fils Derrida, père / fils
Derrida, la tora               Derrida, la tora  
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Bien que ce nom n'ait jamais été écrit à l'état-civil, son prénom hébraïque est Elie, ce qui le conduit à s'identifier au prophète (Jackelie p98). Il semble que dans la réalité ce soit son oncle paternel Eugène, dont le prénom hébraïque était aussi Elie, qui l'aurait porté le jour de sa circoncision. Mais pour lui, il s'est porté lui-même [comme si ni son père, ni son oncle, ni le mohel - circonciseur - n'avaient d'existence]. Après la mort de son père (1970), il a rêvé d'écrire un Livre de la circoncision. Il a même commencé à l'écrire (carnet de 1976 "milah"). En 1989, devant sa mère mourante, il y revient et en publiera des extraits dans Circonfession (1991). Alors que, dans la tradition juive, c'est le père qui circoncit son fils pour le séparer de la mère, Jacques Derrida désigne la mère comme opératrice. C'est elle qui est fantasmée en train de manger le prépuce [à la place du circonciseur]. C'est à l'approche de sa mort à elle que J.D. fait revenir la circoncision au premier plan [quoiqu'en 1970, la mort du père avait déjà eu le même effet]. C'est elle qui lui évoque (à lui Jacques-Elie) sa propre mort quand, pour une paralysie faciale, il est placé dans un scanner comme dans un tombeau. C'est à elle qu'il s'adresse pour évoquer la différence sexuelle.

Abraham après sa circoncision (folio 26v de la Genèse de Cotton).

 

 

Se porter soi-même pour sa propre circoncision peut être lu comme une interprétation de Gn 17.24, l'acte accompli par Abraham. Ce serait une autoproduction impossible, ininscriptible, innommable. Si Jacques Derrida la revendique pour lui-même, c'est parce qu'il l'identifie ou s'identifie à la différance : un événément sans moi, sans mémoire, une plaie jamais cicatrisable quoique génératrice de cicatrice et d'alliance.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaDifferance

NX.LNX

DerridaCirconcision

GY.LGI

DerridaAutoAffection

YS.LLS

DerridaPereFils

VD.LDV

DerridaTora

CV.LAV

VDerrida

Rang = YCirconcision
Genre = MR - IB