Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'alliance                     Derrida, l'alliance
Sources (*) : Derrida, la circoncision               Derrida, la circoncision
Jacques Derrida - "Circonfession", Ed : Seuil, 1991, pp110-1

 

Ginevra di Benci, detail (Lorenzo Credi, 1475) -

Il faudrait une nouvelle langue, de nouvelles phrases pour une nouvelle circoncision : détacher l'anneau de chair et le passer au doigt de la dame

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

"Fais des couteaux de pierre et circoncis-les de nouveau", tel aurait été le nouveau pacte proposé par Jacques Derrida dans son Livre d'Elie, commencé en 1976, s'il l'avait achevé. Il en poursuit l'esquisse dans Circonfession qui ne sera publié qu'en 1991. Cette circoncision [ou alliance] est la troisième après celles :

1. d'Abraham, qui se circoncit lui-même à l'âge de 99 ans,

2. de Moïse (dont l'épouse Tsiporah circoncit le fils à l'aide d'une pierre (p68) - [Derrida qualifie sa propre mère de "fille de Tsiporah"], ou encore du Christ qui, selon le fantasme de Catherine de Sienne, donne à boire le sang de sa blessure.

3. La circoncision [ou alliance] troisième [dans l'ordre chronologique] vient avant la première car elle est plus originelle qu'elle (comme la différance est plus vieille que le livre). Il faut pour elle inventer un nouvel idiome intraduisible, inconnu. Seul le philosophe qui aura osé décrire son pénis [il n'y en a qu'un : Derrida] peut inventer une nouvelle langue, de nouvelles phrases pour cette circoncision. Quel est le contenu de cette nouvelle alliance? Derrida le laisse vide, comme il laisse vide (sans contenu) le messianique dont il propose aussi, par ailleurs, une syntaxe.

 

 

Jacques Derrida propose pour cette circoncision une référence iconographique : Catherine de Sienne et son union mystique avec le Christ (si elle ne suce pas son prépuce, elle boit le sang de sa circoncison) [souvent, l'union est représentée par une fleur]. Il rapproche ces visions de son propre fantasme : sa mère qui, lors de sa circoncision, aurait avalé son prépuce. La troisième alliance, celle de Jackélie, c'est laisser la chose nue, sans bord, sans protection, c'est "faire sauter la paroi" pour que la blessure [la différance] puisse encore couler et qu'on en recueille le sang par un acte d'amour.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaAlliance

HD.LLD

DerridaCirconcision

JN.LJN

Y.chair

Rang = O
Genre = MR - IB