Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Le post - moderne est moderne                     Le post - moderne est moderne
Sources (*) : Sur le Contemporain               Sur le Contemporain
Jim Valkama - "Le moderne et son autre", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 17 octobre 2007

 

-

[Le postmoderne, né avec le moderne, est sa continuation et son exténuation]

Autres renvois :
   

Traits de l'art moderne

   

Le readymade

   

Traits de l'art contemporain

                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

Il semble qu'on parle un peu moins du post-moderne depuis qu'on y est jusqu'au cou. Bien qu'on n'apprécie pas toujours ce convive-là à notre table, il sait se rendre indispensable. Sa productivité est insatiable et sa métamorphose facile. Collant, insistant ou vulgaire, il réussit à poser des questions neuves, parfois inouïes, tout en recyclant des valeurs et des comportements qu'on croyait dépassés. Le cas échéant, il peut aussi se montrer modeste ou discret jusqu'à la futilité.

Qu'est-ce que le post-moderne? 1. Ce qui succède au moderne. 2. Ce qui, à l'aube du moderne, faisait déjà sa duplicité. 3. Ce qui, après les apories du moderne, tente de nous réconcilier. Il ne s'agit ni de dialectique, ni de chronologie, mais d'une véritable loi : pas de moderne sans post-moderne, pas d'affranchissement sans tout ce qui l'accompagne et l'excède, de la dictature du marché à l'impératif du n'importe quoi.

S'il y a du post-moderne, c'est parce que le moderne était déjà inconsistant. Son épuisement final résidait dans son principe : être à distance de soi, rompre avec son temps, s'auto-critiquer. Pour tenir sur soi un méta-récit ou un méta-discours, il faut se croire hors de soi. S'étant toujours vue de l'extérieur, la modernité a toujours été incrédule sur elle-même. S'étant donné son propre nom, elle ne pouvait le dire qu'avec réticence.

La difficulté pour ceux qui n'y croient pas ou qui veulent s'en débarrasser, c'est que le postmoderne se moque de la chronologie. Il a assisté de très près à la naissance du moderne, et il l'accompagnera jusqu'à sa mort.

Pour lui l'art est pure présence, il n'est qu'une voix.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[Le postmoderne est un soulagement, un déblocage, la libération d'une nouvelle productivité que le modernisme avait gelée]

-

Au-delà du savoir absolu, une question inouïe s'ouvre et réclame des pensées à travers de vieux signes

-

Après la fin du savoir absolu, il reste à faire résonner la voix pour suppléer l'éclat de la présence

-

Le post-modernisme n'est que le constat désenchanté de l'inconsistance du paradigme moderniste au regard de la réalité des mélanges esthétiques

-

Le postmoderne est le moderne à l'état naissant

-

Une oeuvre ne peut devenir moderne que si elle est d'abord postmoderne

-

[L'incrédulité à l'égard des métarécits caractérise le postmoderne]

-

Le postmoderne, règne du n'importe quoi, est la vengeance de la loi : "Fais n'importe quoi pourvu que ça marche!"

-

Le kitsch est le détournement des traditions culturelles pour le divertissement des masses

-

Après avoir abandonné : la perspective linéaire (Cézanne), l'espace euclidien (cubisme), la figure (abstraction) et même la peinture (Duchamp), il reste à abandonner la modernité

-

La plupart des professionnels de l'art du début du 21ème siècle défend l'idée d'un art modeste, plus ludique et ironique que critique, protestataire ou radical

-

L'art contemporain est devenu l'expression de la loi du marché

-

L'oeuvre post-moderne définit un "moment" politique de l'art, éthique et consensuel, qui vise à la réconciliation du Contemporain avec lui-même (remédiation)

-

Le readymade est un geste qui 1/ inscrit l'anti-art et le non-art dans l'art moderne 2/ recycle l'art dans le postmoderne

-

Le postmoderne est le symptôme de ce qu'une bonne part de notre culture ne veut plus se dire moderne

-

La date de la fin de la modernité est indécidable, car la fin de la modernité est presque aussi vieille que la modernité

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Jim
ProPostModerne

AA.BBB

PlanSite

CO.DHC

BM_ProPostModerne

Rang = zQuois_PostModerne
Genre = -