Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Laisser s'écrire un nom tout autre                     Laisser s'écrire un nom tout autre
Sources (*) :              
Pierre Delain - "La mise à nu des exils", Ed : Galgal, 1988-2016, Page créée le 23 octobre 2007

 

La circoncision (Luca Signorelli, 1490) -

La circoncision du scripteur

   
   
   
                 
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

logo

 

Mon père, Sandor Klein, a voulu rompre avec le judaïsme. Ma mère était d'accord avec lui. Ils n'avaient aucune culture juive, aucune pratique, juste une certaine connivence, un sentiment étrange analogue à celui que Freud a décrit [et qu'ils ont réussi à transmettre à leur fils] - et s'ils n'avaient pas été pourchassés par les nazis, ils auraient probablement oublié leur filiation. On les en a empêchés. Ils ont quand même choisi de ne pas circoncire leur fils et de franciser leur nom - ils étaient libres de leur choix, et je ne peux rien leur reprocher.

Il ne restait qu'une option au fils : s'autocirconcire - pas le sexe rassurez-vous, mais le texte. En agissant lui-même, ce n'est ni à un rabbin, ni à un mohel qu'il s'est substitué, mais à un père. Il est allé vers l'écrit à rebours de ce père qui n'écrivait jamais par crainte de fautes d'orthographes dans une langue étrangère. Se circoncire soi-même, par une écriture qui est une lecture, telle est l'impossible tâche de l'Orloeuvre.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

PDel
DelayinQi

XC.LDD

ZX_CirconcisionScrpteur

Rang = XS
Genre = MR - IA