Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, l'alliance                     Derrida, l'alliance
Sources (*) : Derrida, père / fils               Derrida, père / fils
Jacques Derrida - "Circonfession", Ed : Seuil, 1991, pp237-9

 

Anneau perdu (Ruth Sharari, 2010) -

Derrida, le judaïsme

J'ai perdu l'anneau de mon père, cette partie de moi dont le secret est jeté dehors, dans le pli d'un retour sur soi, d'un nouveau départ décisif pour l'alliance

Derrida, le judaïsme
   
   
   
Derrida, sur sa vie Derrida, sur sa vie
Derrida, le secret               Derrida, le secret  
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Quand il a écrit Circonfession, Derrida ne pouvait pas savoir qu'il mourrait au même âge que son père, 74 ans. Il semble avoir eu peu de points communs avec lui [sauf sa femme / sa mère]. Même cet acte essentiel du père juif, porter son fils le jour de sa circoncision, il se l'attribue à lui-même ou à son oncle; même l'alliance de son père (sa bague), que sa mère lui avait donnée, il l'avait perdue; même l'alliance de la circoncision (milah), il l'avait rompue par un mariage exogame, comme s'il avait voulu enterrer son père une deuxième fois (comme on enterre un prépuce). Tout se passe comme si, par une dé-cision [un acte manqué], il avait voulu dé-faire la circon-cision.

Mais plus d'un esprit se partagent son corps. L'alliance perdue introduit un tiers mais ne supprime pas le secret inconnu de lui. Il lui faut ouvrir le pli, faire sauter les sceaux, refaire saigner la cicatrice, réactiver la circoncision. [D'où cette injonction, cet impératif auquel il doit répondre d'une autre alliance qui vienne en plus de celle qu'il a rompue, et la répare].

-------

 

 

Dans cette famille derridienne, des frères disparaissent et le père apparaît peu. Le défaut de paternité/fraternité contribue à l'étiolement du sentiment d'appartenance, et rarement la parole d'un père à un fils ne vient servir de béquille. D'ailleurs ce n'est pas son père qui lui a légué son talith, mais son grand'père. La généalogie part de plus haut. Du père, il a conservé un résumé du Choul'hane Aroukh (recueil des lois juives les plus courantes). Reste la mère : khôra, blancheur, différance.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaAlliance

HR.LDR

DerridaPereFils

VD.LLD

DerridaJuifs

FW.LFF

DerridaBiographie

1972.BA.LBA

DerridaSecret

VN.LEE

VAnneau

Rang = Q
Genre = DET - DET