Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le mouvement se dissémine                     Le mouvement se dissémine
Sources (*) : A présent, tout art est photographique               A présent, tout art est photographique
Maurice Merleau-Ponty - "L'oeil et l'esprit", Ed : Gallimard, 1964, pp79-80

 

Femme samoane ramant (Ernst L. Kirchner, 1910) -

La peinture rend le mouvement visible par des discordances internes, des impossibilités temporelles que la photographie est incapable de montrer

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Comme Rodin l'a remarqué, les vues instantanées pétrifient le mouvement. Il n'est pas dégelé quand on multiplie les vues, car les corps restent rigides. Pour donner le mouvement, il faut une image où les membres sont pris chacun à un autre instant. Le corps est figuré dans une attitude qu'il n'a eue à aucun moment. Des raccords fictifs, impossibles, sont imposés. Pour faire sourdre sur la toile la transition et la durée, il faut des arrangements paradoxaux, une impression d'ubiquité temporelle, des enjambements, des empiètements, une incompatibilité avec la logique du corps. La peinture rend alors visible la métamorphose du temps, le fait qu'il ne s'arrête pas. Elle maintient ouverts les instants que la poussée du temps referme aussitôt. La peinture n'est jamais tout à fait hors du temps, parce qu'elle est toujours dans le charnel.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

MerleauPonty
ProMouvement

PF.LPF

ArtPhoto

MI.LMI

T.vision

Rang = O
Genre = MR - IB