Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Merleau - Ponty, la vision                     Merleau - Ponty, la vision
Sources (*) : L'invisible dans le visible               L'invisible dans le visible
Maurice Merleau-Ponty - "L'oeil et l'esprit", Ed : Gallimard, 1964, p85

 

Jeune proletaire (Paul Klee, 1916) -

Le propre du visible est d'avoir une doublure d'invisible qu'il rend présent comme une certaine absence

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

La vision est le moyen qui m'est donné d'être absent de moi-même, d'assister du dedans à la fission de l'Être. Elle me donne la présence de ce qui n'est pas moi.

L'oeil est la fenêtre de l'âme, il révèle la beauté de l'univers. Il ouvre à l'âme ce qui n'est pas l'âme : le domaine des choses.

Par la vision, nous sommes en même temps partout. Nous apprenons que des êtres différents, extérieurs l'un à l'autre, peuvent être ensemble. Nous avons le pouvoir de nous imaginer ailleurs.

Au lieu de se borner à la restitution du visible, la peinture y annexe la part de l'invisible aperçu occultement (Klee). Le peintre touche aux deux extrêmités. Il est "insaisissable dans l'immanence" (formule gravée sur la tombe de Klee, qu'il avait prononcée à l'âge de 37 ans).

Paul Klee a peint ce tableau, intitulé "Jeune prolétaire", à l'âge de 37 ans.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

MerleauPonty
MerleauVision

GD.LGG

ProInvisible

DE.LED

T.présence

Rang = O
Genre = MR - IB