Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La parole assure l'Être                     La parole assure l'Être
Sources (*) : La chair visible, voyante, visibilité               La chair visible, voyante, visibilité
Maurice Merleau-Ponty - "Le visible et l'invisible", Ed : Gallimard, 1964, p158

 

Teotihuacan (Mexique) -

Le corps, chose parmi les choses

La parole, chair du visible, prolonge dans l'invisible l'appartenance du corps à l'être

Le corps, chose parmi les choses
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Le parler et le penser ouvrent le corps à lui-même et nous ouvrent à lui. Ils sont dans l'être, et aussi dans le tissu de la vie. Par eux, notre corps ouvre au visible son intérieur. Il se fait lumière naturelle. L'être est promu à la conscience.

La parole est un rapport à l'Être. Elle le narcissise, l'érotise. Soutenue par mille relations idéales de la langue, elle est l'organe ou le résonateur des significations. Par elle, le corps se sent et sent le monde, il fait asile du monde intelligible.

La parole possède moins la signification qu'elle n'est possédée par elle. Elle n'en parle pas, mais la laisse parler ou se parler. C'est mon présent qui perce. L'essence [c'est-à-dire l'idée, ce point de fuite indiqué par l'arrangement des paroles] atteste que les évidences intellectuelles appartiennent corporellement à l'être.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

MerleauPonty
VoixParole

BK.LLK

MerleauChair

GI.LLI

CorpsOnto

LC.LLD

U.parole

Rang = M
Genre = MR - IB