Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Merleau - Ponty, l'Être                     Merleau - Ponty, l'Être
Sources (*) :              
Maurice Merleau-Ponty - "Le visible et l'invisible", Ed : Gallimard, 1964, p118

 

Anthropometrie (Yves Kle in, 1960) -

Si je me confonds avec ma vue du monde, sans aucun recul réflexif, ma vision pure concentre l'être en un point de néant

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

C'est le point de vue de Sartre : une philosophie de la négativité qui met au principe de sa recherche le rien en tant que rien. Le philosophe coïncide avec une vision pure. Il vise l'Être dans sa plénitude et le néant dans sa vacuité, par-delà l'expérience. Il ne dit rien de la vision vécue du dedans (comme corps), ni du fait que la réalité humaine est accès à un Être. Il présuppose que vivre et penser, c'est toujours s'identifier ou néantiser. Ce qui est laissé de côté, c'est que la situation du philosophe est distincte de ce dont il parle. Elle implique un écart entre les essences qu'il fixe et le vécu auquel elle s'applique.

La formule "L'être est, le néant n'est pas" est une idéalisation car elle ne fixe pas l'expérience, elle néglige la chair de l'Être. Dans le vécu, il y a être, il y a monde, il y a cohésion, il y a sens. Pour être, le quelque chose n'a pas à annuler d'abord le rien.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

MerleauPonty
MerleauEtre

NE.LNE

T.négation

Rang = K
Genre = MJ - NA