Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Platon                     Platon
Sources (*) :                
Platon - "Timée, ou De la nature", Ed : Pléiade (OC, t2), 1950,

Timée, ou De la nature (Platon) [Timee]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Table

Paru dans la Pléiade (OC tome 2), pp431 à 524. Traduction et notes par Léon Robin et M-J Moreau. Dialogue entre : Socrate, Timée, Hermocrate, Critias.

Jacques Derrida commente ce texte dans Khôra, et aussi dans sa préface intitulée Avances au livre de Serge Margel, Le Tombeau du dieu artisan.

 

p431 : Prologue

p431 : Rappel de l'entretien de la veille [la République] : l'Etat idéal

p433 : Le programme de la journée : l'Etat idéal en action

p435 : Un exemple proto-historique : la Geste des Athéniens

p436 : La narration de Solon, ses sources

p438 : Athènes l'antique

p440 : Lutte d'Athènes contre l'Atlantide

p441 : Critias s'engage à développer ce récit historique, mis il sera précédé d'un exposé cosmologique

p443 : L'exposé de Timée, Invocation aux Dieux.

p443 : Préambule : la genèse de l'Univers sensible : le Modèle et l'Ouvrier.

p445 : Première Partie. I. L'Univers. 1. Déduction finaliste de ses propriétés : a) il est vivant.

p446 : b) il est unique.

p447 : c) Indissoluble, il doit être composé de quatre éléments.

p448 : d) sa figure sphérique.

p449 : e) son mouvement circulaire. f) sa divinité. 2. L'âme du monde.

p450 : a) sa composition dialectique. b) sa structure harmonique.

p451 : c) sa signification astronomique. d) sa fonction motrice et cognitive.

p452 : 3. Le temps.

p455 : 4. Les quatre espèces de vivants. a) les Astres, dieux visibles.

p456 : b) les divinités mythologiques.

p457 : c) Les vivants mortels : allocution du Démiurge.

p459 : II. Les vivants mortels. 1. Leur âme, par les soins des dieux secondaires, est unie à un corps.

p462 : 2. Explication finaliste de la structure du corps humain. a) la tête. b) les membres locomoteurs. c) le visage et les organes des sens.

p466 : Deuxième partie. I. L'explication mécaniste. La nécessité dans l'univers.

p467 : 1. Un troisième genre d'être, le réceptacle. a) son être, établi par l'analyse du changement.

p469 : b) sa nature, saisie par comparaison avec la matière des objets fabriqués.

p470 : c) son caractère essentiellement amorphe. 2. Réalité des idées.

p471 : 3. Récapitulation : l'Être, le Devenir et la Place.

p472 : II. La constitution de corps premiers. Le chaos initial.

p473 : 1. Les déterminations géométriques élémentaires.

p474 : a) les triangles primitifs.

p475 : b) les solides réguliers.

p476 : 2. a) les quatre corps fondamentaux.

p478 : b) leurs transmutations.

p479 : c) leurs différents modules. d) leurs permutations.

p480 : 3. Variétés et altérations physiques des corps premiers.

p484 : III. Les qualités sensibles.

p485 : 1. La sensibilité générale. a) chaud et froid. b) dur et mou.

p486 : c) lourd et léger, haut et bas.

p488 : d) lisse et rugueux. e) plaisir et douleur.

p489 : 2. Les sens spécialisés. a) les saveurs.

p491 : b) les odeurs.

p492 : c) les sons. d) les couleurs.

p493 : Conclusion de la deuxième partie. Causes nécessaires et causes divines.

p494 : Troisième partie : reprise de la physiologie des vivants mortels. I. L'Être humain. 1 L'Âme mortelle.

p495 : L'Âme irascible. Le coeur.

p496 : b) L'Âme appétitive.

p499 : 2. Anatomie et histologie.

p504 : 3. Physiologie.

p510 : 4. Pathologie.

p517 : 5. Thérapeutique. a) La proportion entre l'âme et le corps.

p518 : b) l'hygiène du corps.

p520 : c) l'harmonie de l'âme.

p521 : II. Les autres vivants. 1. les sexes.

p522 : 2. Les animaux.

p523 : Conclusion.

 

 

  ----------------------------

Formulations à partir de ce texte (les têtes de chapitre sont entre crochets) :

 

Dans la mesure où la voix est utilisée en musique et s'adresse à l'ouïe, c'est en vue de l'harmonie qu'elle nous est donnée

L'image est le fantôme transitoire de quelque autre objet qu'elle reproduit, mais qui ne lui est pas propre

La khôra est la place indestructible qui fournit un lieu à toute chose, et fait affirmer comme une nécessité que tout ce qui est doit être quelque part

Avant la naissance du ciel et des éléments, il faut supposer une sorte d'être difficile et obscure, ni sensible ni intelligible, réceptable et nourrice : la khôra

Timée, ou De la nature (Platon) [Timee]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sources
PlatonCheminements

TI.MEE

YYA.1950.Platon.-

Rang = ZZ_BIB_Platon_Timee
Genre = -