Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Platon, la khôra                     Platon, la khôra
Sources (*) :              
Platon - "Timée, ou De la nature", Ed : Pléiade (OC, t2), 1950, p472 (52c)

 

Street art -

L'image est le fantôme transitoire de quelque autre objet qu'elle reproduit, mais qui ne lui est pas propre

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Platon parle de la khôra, ce lieu indestructible où apparaît toute chose. Amorphe, étranger à toutes les formes, il n'est fait d'aucun corps en particulier. Il n'est ni terre, ni air, ni feu, ni eau, ni rien qui se stabilise dans ces déterminations.

La khôra n'a rien en propre. Elle est comme une image (qui reproduit autre chose), ou comme le gardien de la Cité qui n'a pas de propriété personnelle (18b).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Platon
ProKhora

GE.TAO

T.spectre

Rang = N
Genre = MK - NG